Un itinéraire tout tracé ou … trouver sa voie (verte) !

11 juin 2019

Hélène Léobet-Delaquaize
par

Hélène

Il est 18 heures, le temps est doux en sortant du travail et m’invite à profiter de l’extérieur … le soleil brille, la température oscille à peu près à 25 degrés, que faire?!

J’ai mes rollers dans le coffre de la voiture pour ce genre d’occasion … quand j’ai envie de dégourdir mes jambes et de respirer à pleins poumons.

Alors je me dirige vers la voie verte qui relie Bernay à Broglie. 13 km droit devant moi … quasiment à plat (c’est une ancienne voie ferrée !).

Je chausse donc mes «patins à roulettes » et je m’élance; je glisse tranquillement et profite du paysage … passage à proximité du golf de la Charentonne, de la verdure à perte de vue, un cours d’eau sur ma droite, un animal sur ma gauche et je vois au sol les km qui défilent sans que je ne m’en aperçoive !

Quelle idée géniale d’avoir réaménagée ces voies qui n’étaient plus utilisées par les trains; et les rendre accessibles aux piétons, aux cyclistes, aux trottinettes et aux enfants qui apprennent à faire du vélo sans roulettes en toute sécurité puisque cette voie n’est pas accessible aux véhicules à moteur.

Je croise des joggers, des marcheurs, des personnes qui, comme moi, ont envie d’un bol d’air, de nature, d’une fin de journée paisible sans savoir si nous irons au bout de ce chemin mais qu’importe, nous profitons du moment présent !

Il est temps pour moi de faire demi-tour pour assurer le rythme du retour!

La prochaine fois c’est au Bec-Hellouin que je prendrai le départ de la Voie Verte, même concept mais plus de distance à parcourir pour arriver à l’autre extrémité … 42 km jusqu’à Evreux, un marathon (pour les plus sportifs !) !

#SoyezCurieuxDeNature

(c) Frederic Grimaud